Comment entretenir et laver ses vêtements de travail

Les vêtements de travail et vêtements professionnels, proposés sur le site Diapason spécialiste des vêtements professionnels, portent une ou plusieurs étiquettes qui informent l’utilisateur de la composition du vêtement et des codes d’entretien : méthode de lavage, séchage, repassage… Il est essentiel de la consulter et de respecter les instructions afin de préserver le plus longtemps possible la forme, l’aspect, le toucher, la tenue des vêtements professionnels et garantir une bonne protection du porteur au fil de leur utilisation.

A noter: 2 types d’entretien des vêtements de travail et vêtements professionnels sont possibles :

  • L’entretien ménager, lorsque l’utilisateur lave lui-même sa tenue de travail, dans son lave-linge, dans le respect des indications données sur l’étiquette d’entretien.
  • L’entretien industriel, lorsque le porteur et/ou son employeur confie ses vêtements professionnels à un prestataire spécialisé, un pressing ou une blanchisserie.

Comment lire un code d’entretien

L’étiquette d’un vêtement de travail, d’un vêtement professionnel ou d’un équipement de protection (EPI) comporte différents pictogrammes. Un exemple de code d’entretien :


Lavage normal à 60° autorisé !


Pas de blanchiment au chlore ou aux agents oxygénés. Privilégier des lessives sans agents de blanchiment.


Repassage à température moyenne (150°C)


Nettoyage à sec autorisé

10 conseils pour l’entretien ménager des vêtements de travail et équipements de protection

  1. Trier les vêtements professionnels : séparer les couleurs claires et les couleurs foncées.
  2. Retourner sur l’envers les vêtements de travail afin de préserver leurs couleurs.
  3. Si nécessaire, prétraiter les taches avec un produit adopté, en vérifiant préalablement la tenue des couleurs. Si les vêtements professionnels sont très sales, il est préférable de les laver le plus rapidement possible afin d’éliminer les taches plus facilement.
  4. Vider les poches des blousons de travail, pantalon de travail, veste de cuisine, tuniques.
  5. Fermer les zips et les boutonnières des vêtements professionnels pour préserver leur état et réduire les frottements.
  6. Choisir le programme de lavage le plus approprié, en respectant le symbole d’entretien indiqué sur l’étiquette.
  7. Si les vêtements de travail sont humides, il faut les laver le plus rapidement possible en ne remplissant la machine à laver qu’à moitié.
  8. Bien choisir sa lessive : pour les articles de couleur, ne pas utiliser les détergents et lessives qui contiennent des agents de blanchiment ou du chlore.
  9. Se référer aux instructions de dosage en tenant compte du degré de salissure des vêtements professionnels et équipement de protection. Tenir compte également de la dureté de l’eau et de la charge. Un bon dosage de lessive assure un bon lavage.
  10. Remplir le lave-linge au maximum aux ¾ de la charge recommandée. Il est préférable de laisser un espace de la largeur d’une main entre le haut du tambour et les vêtements.

L’entretien des ses vêtements de travail, mais aussi de son lave-linge

  • Laisser la porte du lave-linge ouverte entre les lavages.
  • Prendre soin de nettoyer le filtre, une fois par mois environ, pour assurer une bonne circulation de l’eau.
  • Utiliser régulièrement un produit anticalcaire en plus de la lessive.
  • Procéder à un « lavage d’entretien mensuel » pour limiter au maximum l’accumulation des bactéries, dépôts et autres résidus. Faire tourner le lave-linge vide à 90° C, en ajoutant un détergent aux agents de blanchiment, ou un produit « naturel » comme le vinaigre blanc.
Et on en profite pour protéger la planète !
  • Les lessives et les adoucissants : choisir des produits écologiques de préférence.
  • Le lave-linge : le charger conformément à sa capacité pour éviter le gaspillage d’eau et d’électricité.
  • Les cycles de lavage : plutôt courts afin de réduire la consommation d’énergie.
  • Le sèche-linge : réduire au maximum son utilisation et privilégier le séchage à l’air libre.